Bienvenue !



Cet espace est ouvert à toutes les contributions, il est le prolongement de l’ouvrage de Benjamin Rosoor « La Chance Française ».
Cet essai a été rédigé par cet entrepreneur pendant l’année 2014, son dernier texte est daté du 11 janvier 2015, au soir du grand mouvement populaire « Je suis Charlie ».

L’idée générale portée par l’auteur, entrepreneur en région, père de famille, est que nous vivons un fantastique moment de transition et que la réponse pour « changer de monde »  n’est surtout pas d’appliquer les recettes des 30 glorieuses et de se nourrir de la nostalgie des années passées.



La solution passera sans aucun doute par la réflexion collective et par le partage d’idées, alors…

L’auteur et l’ouvrage

Il s’agit au départ de réflexions écrites pour « passer le temps » lors de trajets professionnels en train. Cachées dans un dossier sur un disque dur, certaines de ces pensées ont été ensuite publiées sur un blog personnel et enfin, au hasard de rencontres et d’échanges, toutes ces idées et remarques ont été compilées dans un document unique, sous forme de livre électronique. Le titre, « la Chance Française » est clairement une réponse aux ouvrages des néo-conservateurs qui ont occupé le terrain des idées en 2014 sur le thème du suicide ou de la chute du pays avec pour seul bouée de sauvetage l’injonction : « c’était mieux avant ! ».

benjamin RosoorL’auteur, Benjamin Rosoor, âgé de 47 ans a tout d’abord été journaliste, correspondant régional, pour plusieurs médias et plus particulièrement pour RMC pendant 10 ans.
En 1998, il se passionne pour Internet et décide de créer une entreprise de production de contenus éditoriaux pour les sites Internet et Intranet. Il découvre pendant ces années d’autres organisations, d’autres formes de travail et des modes de pensées différents. On parle de partage d’idées, de participatif, de co-construction, d’ouverture des brevets, de logiciel libre, d’auto-formation, de changement d’activité…Bien loin des fonctionnements de notre pays (la France).
Il co-fonde un espace de travail pour sa communauté professionnelle, s’engage dans un mouvement patronal (le Centre des Jeunes Dirigeants) qui est bien loin des idées des syndicats patronaux, enfin, il accepte pour ce mouvement de devenir Conseiller au CESER Aquitaine, lieu de réflexion de la société civile avec pour volonté d’influencer les élus pour qu’ils s’inscrivent dans ce mouvement qui accepte que le monde change et que c’est une formidable opportunité.
En décembre 2014, Benjamin Rosoor est convié à participer au TEDx Limoges.
Le thème de son talk : "ce n'était pas mieux avant, c'est mieux maintenant". 
Il reprend sur scène un certain nombre d'idées développées dans l'ouvrage "La Chance Française".
Les conférences TEDx ont pour objectif de partager "les idées". C'est le passage de l'écrit à l'oral.
 

Dernières mises à jour

  • Pas de messages à afficher